assistante

Trouver des clients via les places de marché en ligne : bon ou mauvais plan pour les assistantes virtuelles ?

Malt, 5euros, 1001secretaires… De nombreuses plateformes en ligne proposent aux assistantes virtuelles de les mettre directement en relation avec des clients. La promesse est alléchante, mais est-elle tenue… et à quel prix ? Trois assistantes qui utilisent ces plateformes pour freelances témoignent de leur expérience et listent les avantages et les inconvénients qu’elles y trouvent.

La promesse des plateformes en ligne pour assistante virtuelle

Pour vivre de ton activité d’assistante virtuelle, tu n’as pas le choix : il te faut des clients. Mais prospecter peut faire peur. Tout le monde n’est pas à l’aise à l’idée de décrocher son téléphone pour démarcher des entreprises. Moi, en tout cas, je ne le suis pas. Et pour contourner la difficulté, j’utilise le marketing de contenu.

Mais il existe d’autres possibilités, comme les plateformes de freelances. Malt, Codeur, 1001Secretaires… tu en connais certainement plusieurs. Ces places de marché en ligne proposent aux assistantes virtuelles de répondre directement aux offres de mission déposées par des clients. Plus besoin de prospecter puisque ce sont les clients qui recherchent tes compétences ! La promesse a de quoi faire rêver… ou pas.

Car dans un marché en ligne, le but est souvent de faire la meilleure affaire. Avant la qualité, l’expertise et l’expérience, beaucoup de clients cherchent avant tout la rentabilité. Et ils ont la fâcheuse tendance à tirer les prix vers le bas. Pas idéal si tu souhaites vivre à 100 % de ton activité d’assistante virtuelle

Alors, les plateformes en ligne pour assistante virtuelle sont-elles un bon ou un mauvais plan ? Pour que tu puisses te faire un avis, j’ai demandé à trois utilisatrices de partager leur expérience.

L’expérience d’Estelle sur Malt, Codeur et 1001secretaires

Dès le début de mon activité, en parallèle de ma prospection classique, je me suis inscrite sur plusieurs plateformes de freelances, car des contacts professionnels me l’avaient conseillé. J’espérais y trouver des missions intéressantes et décrocher des recommandations clients qui m’auraient rapidement apporté une belle visibilité. Mais les résultats n’ont pas été à la hauteur de mes attentes et j’ai eu une mauvaise expérience avec un client, alors je n’utilise plus les places de marché en ligne.

Les avantages des plateformes selon Estelle

Je cherche, mais je ne trouve pas beaucoup d’avantages aux plateformes de freelances ! Cependant, si tu as une spécialisation ou un secteur privilégié (BTP, juridique, médical) en plus des tâches de secrétariat classique indépendant, tu peux te démarquer. Personnellement, je suis spécialisée dans la rédaction de contenus avec de bonnes notions de marketing et ça a parfois fait la différence.

Les inconvénients des plateformes selon Estelle

J’ai plus de facilité à trouver des inconvénients aux places de marché en ligne !

  • Sur certains sites, comme 1001secretaires ou Codeur, il faut payer pour répondre aux offres.
  • Il faut aussi mettre son réveil très tôt pour y accéder, car la concurrence est rude !
  • Alors que nos tarifs sont affichés, le marchandage de la part des clients peut être franchement épuisant.
  • Malgré les garanties offertes par ces sites, certains clients peuvent être malhonnêtes, comme j’en ai fait l’expérience.
  • Enfin, mon secteur géographique (Alpes-Maritimes) n’offre pas trop d’offres ou souvent le présentiel peut être demandé un minimum.

Les conseils d’Estelle si tu veux utiliser les plateformes en ligne pour assistante virtuelle

Ne dévalorise jamais ton expérience et ton savoir-faire et ne brade pas tes tarifs sous prétexte que tu as besoin de clients.

Ma meilleure réponse à une objection prix : « On parle de babysitting ou d’heures de ménage en ces termes. Pas de mon tarif, rassurez-moi ?! » Chaque fois, je le dis en riant et les clients comprennent (même si tous n’acceptent pas pour autant). N’oublie jamais pourquoi tu t’es lancée dans l’aventure de l’entrepreneuriat : pour être à la place que tu as choisie !!!

Contact

Tu peux contacter Estelle en lui envoyant un message privé sur Instagram.

L’expérience d’Alyssa sur les places de marché en ligne

Je me suis inscrite sur les places de marché en ligne dès le début de mon activité d’indépendante. N’ayant pas de réseau, on m’a conseillé ce mode de fonctionnement pour me lancer. Aujourd’hui, je continue à les utiliser « au cas où ». J’ai réussi à bien me positionner et des demandes (plus ou moins qualifiées) viennent à moi assez régulièrement. Cela m’évite le stress du « no prospect » ! Ma grande hantise lorsque j’ai débuté était justement de ne pas réussir à décrocher de contrat et j’avais une peur bleue de la prospection ! L’avantage, c’est que sur la zone d’Aix-en-Provence, nous n’étions pas beaucoup à être référencés sur ces plateformes. Il y avait donc, selon moi, une place à prendre !

 

Les inconvénients des plateformes selon Alyssa

Les places de marché en ligne, ce sont de vraies montagnes russes ! Entre les clients qui acceptent sans marchander ton prix, ceux qui disparaissent une fois qu’on leur envoie un devis et ceux qui grattent jusqu’à la moelle pour avoir le tarif le plus bas pour un maximum de prestations, il y a de tout !

J’ai fait l’erreur une fois, au tout début, d’accepter une mission « temps plein » avec un tarif bas (mais qu’à l’époque, je jugeais élevé par rapport à un SMIC). Et bingo ! Ce fut le client le plus exigeant que j’ai eu, et lorsque j’ai mis fin au contrat (qui était du salariat déguisé), je me suis dit : « plus jamais ! ».

 

Les avantages des plateformes selon Alyssa

De mon côté, ça m’a permis de :

  • construire mon argumentaire ;
  • de prendre confiance en moi quand j’ai décroché mon premier contrat ;
  • de me remettre en question quand je n’ai pas réussi la conversion ;
  • d’ajuster mes prix et mes prestations qui étaient bêtement des copies de ce que proposaient les autres et donc de construire une proposition qui me ressemble, basée sur mes véritables compétences et ce que je souhaite faire.

 

Les conseils d’Alyssa pour se lancer sur les plateformes en ligne pour assistante virtuelle

Inscris-toi si tu le souhaites, mais fais attention à ne pas accepter tout et n’importe quoi (sauf si tu le désires, bien évidemment). Pour moi, cela a été formateur aussi bien professionnellement que personnellement. Le tout est de savoir ce que l’on veut et surtout ce que l’on ne veut pas !

 

Contact

Tu peux contacter Alyssa en lui envoyant un message privé sur Instagram.

L’expérience de Gaëlle sur Malt

Pour commencer à travailler et à collecter quelques avis, je me suis inscrite sur Malt (la seule plateforme que j’utilise) dès le début de mon activité. J’y voyais un tremplin pour démarrer.

Ma première cliente était une coach avec qui ça s’est très bien passé. Ensuite, j’ai eu plusieurs propositions pas forcément intéressantes ou pour lesquelles les prospects jouaient trop sur la mise en concurrence. Mais je garde toujours un œil sur les offres.

 

Les avantages de Malt selon Gaelle

Les missions que j’ai faites avec Malt m’ont permis de collecter des avis. De plus, être sollicitée me semble valorisant. Il y a des personnes qui négocient plus ou moins. Il y en a aussi qui viennent vers moi parce que mon profil correspond à ce qu’ils cherchent et qui demandent un entretien simplement pour valider la collaboration.

 

Les inconvénients de Malt selon Gaelle

Parfois, on est sollicitée, puis le prospect ne répond plus. D’autres fois, certains demandent de « prouver ce qu’on sait faire » par une montagne de travail non rémunéré. Là, c’est non ! Il ne faut pas abuser !

 

Les conseils de Gaelle pour bien utiliser Malt quand on est assistante virtuelle

Je pense qu’un tarif cohérent, donc ni trop bas ni trop haut, attirera les bonnes personnes et repoussera celles qui n’ont pas le budget.

Ensuite, c’est la posture qu’on prend qui est importante. Qu’est-on est prête à accepter ou pas. Quand c’est clair, tout le monde gagne du temps.

 

Contact

Gaelle  a 40 ans et a créé Zen&DigitalBusiness. Elle propose ses services d’assistante virtuelle essentiellement aux accompagnants à l’épanouissement et aux entrepreneurs spirituels. Elle les aide sur leur communication et leur marketing digital.

Newsletter

Reçois chaque semaine, conseils, astuces et tutos sur les différents outils que j'utilise.

gold-23

J’espère que les témoignages d’Estelle, Alyssa et Gaëlle t’auront permis de te faire ton propre avis sur les plateformes en ligne pour assistante virtuelle. Et toi, es-tu pour ou contre ? Viens partager ton avis en commentaire !

Marion chassaigne

Formation offerte

Inscris-toi et reçois ta formation offerte : Comment bien collaborer avec son client quand on est Assistante Virtuelle

Merci pour ton inscription ! Pense à regarder tes courriers indésirables